Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

L’Avocat Charles Ogletree, un des principaux défenseurs du chanteur jamaïcain de reggae et dancehall, Buju Banton de son vrai nom Mark Myrie, a annoncé que la Cour d’Appel des Etats-Unis a accepté de recevoir leurs arguments, pour obtenir un nouveau procès. Buju Banton purge une peine de 10 ans de prison, après avoir été arrêté à son domicile au Sud de la Floride en Décembre 2009 et inculpé de trafic en vue de distribuer plus de cinq kilos de cocaïne.

La décision de la Cour est intervenue ce lundi,  suite à un recours présenté en mai dernier par le groupe de défenseurs de Buju Banton, dirigé par le professeur de Harvard Law School, Charles Ogletree. 

L’avocat a déclaré  qu’il demande que Buju qui purge une peine de 10 ans de prison pour des infractions liées à la drogue, puisse bénéficier d'un nouveau procès, plaidant  que le chanteur jamaïcain a été piégé par un informateur américain payé. Pour le défenseur, le jugement de 2011 a été entaché par la découverte des violations de la loi par un juré qui a été reconnu coupable d'avoir illégalement fait des recherches sur l'affaire, alors qu'elle était en cours.

Buju Banton a toujours clamé son innocence, affirmant qu'il a été piégé par le gouvernement des Etats-Unis.

Toutefois, aucune date n'a encore été fixée pour que les avocats plaident devant la Cour d'appel.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le mercredi 5 novembre, au Tribunal administratif de Fort-de-France, il sera question d'élections municipales.

Les organisations internationales, continentales et régionales ainsi qu’un certain nombre de chefs de gouvernement des Caraïbes ont salué la reprise des relations diplo

Le vice-président américain Joe Biden, invite les chefs d'Etat des pays de la Caraïbe à  Washington, pour discuter des questions d'énergie. Le premier Sommet sur la sécurité énergétique des Caraïbe

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »