Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Politique

Le Conseil des ministres de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), lors de sa 35e réunion au Guyana, vendredi 16 Janvier 2015, a publié une déclaration condamnant les actes de terrorisme au Nigeria.

Rappelant la déclaration du COFCOR condamnant les actes de terrorisme au Nigeria, le Conseil communautaire des ministres exprime sa ferme condamnation du massacre brutal et continu de milliers de civils innocents au Nigeria par le groupe terroriste Boko Haram.

Le Conseil lance un appel à la communauté internationale pour afficher une plus grande urgence dans la lutte contre le massacre continu, par ces terroristes, au Nigeria et dans les pays voisins.

Le Conseil pense que les actes de terrorisme, où qu'ils soient perpétrés,  doivent rencontrer une plus forte réponse internationale et appelle à une action concertée, pour mettre fin à l'horreur qui est vécue au Nigeria en particulier.

Le Conseil appelle également à un soutien accru au Gouvernement nigérian pour lutter contre ces actes de terrorisme et ainsi permettre aux citoyens, de mener leur vie quotidienne sans crainte.

COFCOR (Council for Foreign and Community Relations) est chargé de déterminer les relations entre la Communauté et les organisations internationales et les États tiers. 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Notre article du 18 mars révélant la proximité étonnante, sinon inquiétante pour l’indépendance de la presse, constatée sur la page d’accueil du site de la Ville de For

Le Premier ministre, de Trinidad-et-Tobago, Kamla Persad-Bissessar, s’est déclarée préoccupée par la menace du terrorisme, non seulement pour son pays, mais pour toute

Les réactions de la majorité PPM au Conseil Régional, après la mise en examen pour « recel d'abus de biens sociaux et banqueroute » de Catherine Conconne, 1ère

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

Le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) a choisi un titre provocateur pour dire le racisme institutionnalisé en France, déjà prouvé par les contrôles au

Philippe Joseph est professeur des Université d’Ecologie, de Biogéographie et de Botanique.

La côte martiniquaise allant des villes de Trinité à Saint-Anne, est incontestablement la plus belle.

Pages

« < 3 4 5 6 7 »