Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Politique

Le Conseil des ministres de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), lors de sa 35e réunion au Guyana, vendredi 16 Janvier 2015, a publié une déclaration condamnant les actes de terrorisme au Nigeria.

Rappelant la déclaration du COFCOR condamnant les actes de terrorisme au Nigeria, le Conseil communautaire des ministres exprime sa ferme condamnation du massacre brutal et continu de milliers de civils innocents au Nigeria par le groupe terroriste Boko Haram.

Le Conseil lance un appel à la communauté internationale pour afficher une plus grande urgence dans la lutte contre le massacre continu, par ces terroristes, au Nigeria et dans les pays voisins.

Le Conseil pense que les actes de terrorisme, où qu'ils soient perpétrés,  doivent rencontrer une plus forte réponse internationale et appelle à une action concertée, pour mettre fin à l'horreur qui est vécue au Nigeria en particulier.

Le Conseil appelle également à un soutien accru au Gouvernement nigérian pour lutter contre ces actes de terrorisme et ainsi permettre aux citoyens, de mener leur vie quotidienne sans crainte.

COFCOR (Council for Foreign and Community Relations) est chargé de déterminer les relations entre la Communauté et les organisations internationales et les États tiers. 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon dit sa préoccupation face à l’absence d’élections en Haïti, en violation de l’accord du 5 février dernier qui les prévoyait.

Le 2e Sommet UE-CELAC s’ouvre aujourd'hui à Bruxelles où pendant deux jours le

Le «Non» l’emporte avec seulement 50,24% des voix et si l'écart n'est pas important, le résultat de ce référendum dément toutes les pronostics annoncés après la signature de l’accord de paix entre

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »