Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le ministre des Affaires étrangères de la Jamaïque, AJ Nicholson, a déclaré que la visite du président américain Barack Obama cette semaine, témoigne de l'importance que Washington accorde à ses relations avec la Jamaïque.

Barack Obama arrivera à  l'aéroport international Norman Manley de Kingston mercredi en fin d’’après-midi, pour une visite de deux jours. Il rencontrera le Premier ministre à Jamaica House, pour des entretiens bilatéraux avec le Gouvernement jamaïcain.

Au cours de la visite, la Jamaïque sera l'hôte d'une rencontre entre le président Obama et les chefs de gouvernement de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), pour des discussions sur les questions concernant la sécurité et le commerce. Ils échangeront également leurs vues sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun. La rencontre sera co-présidée par Perry Christie, Premier ministre des Bahamas et président en exercice de la CARICOM et le président Obama.

Le Président des Etats Unis devrait déposer une gerbe au monument érigé en l'honneur des milliers de Jamaïcains morts dans la 1ère et 2ème guerre mondiale. 

Un séjour bien rempli pour Barack Obama avant son départ pour le Sommet des Amériques qui débute vendredi au Panama, où il rencontrera pour la première fois son homologue cubain, Raoul Castro, dans le cadre du rapprochement historique entre les deux pays.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Vendredi 9 septembre, le président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne, invitait à une conférence de presse pour f

Le Député Jean-Philippe Nilor a déposé plusieurs amendements dans le cadre du Projet de Loi Egalité Réelle Outre-mer.

Catherine Conconne, Première vice-présidente PPM du Conseil Régional de Martinique, adjointe au maire de Fort-de-France, en charge de la sécurité de la capitale,  vient d’être co

Pages

« 2 3 4 5 6 »

Articles récents

Ce courrier signé d'Yves Hayot le 11 février 1992 à l'atention de Louis Mermaz, ministre socialiste de l'agriculture de l'époque, n'a plus de secret pour personne.

Pour son 75ème anniversaire, l’Union des Femmes de Martinique a invité Angela Davis. Une initiative qui a eu un immense succès.

Pour le mouvement politique Péyi-a, « désormais l'égalité, ce n'est plus d'élever les retrait

Pourquoi ces associations d’entreprises demandent seulement aux activistes d’être raisonnables ?

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pages

« < 2 3 4 5 6 »