Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le ministre de la Santé, le Dr Pery Gomez, a démenti qu’il y ait un cas de virus Ebola aux Bahamas et a déclaré que le patient suspecté a eu un diagnostic de paludisme.  « Je tiens à préciser que cette annonce est complètement fausse » a annoncé le ministre au parlement.

Le ministre de la Santé a précisé : « Toutefois, les responsables de l’hôpital ont indiqué que dimanche soir, l’ambassade des Etats-Unis a répondu à un appel pour sauver une personne très malade, voyageant sur un cargo passant dans les eaux des Bahamas. Le patient était un homme blanc d’Ukraine, travaillant sur le cargo, en route pour la Nouvelle-Orléans, en provenance de la République Démocratique du Congo, en Afrique de l’Ouest. »

Le ministre de la Santé a précisé que le patient a été emmené aux Urgences où un diagnostic de choc septique a été fait et le patient a été traité. Les examens sanguins ont confirmé que le patient a été infecté par le palludisme.

« Malgré tous les efforts déployés par nos équipes, le patient est décédé le 16 septembre » a ajouté le ministre de la Santé.

Le 12 août dernier, l'Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) exhortait les pays des Caraïbes à être vigilants et prêts pour une éventuelle introduction du virus Ebola dans la région.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Il n’y aura pas d’interventions chirurgicales dans les hôpitaux publics à Fort-de-France ce lundi 24 février. Seules les urgences seront assurées.

Les gouvernements du Guyana et de la République populaire de Chine ont signé samedi un protocole d'entente, qui permettra de former les médecins locaux par des équipes

L'Organisation Mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS / mobilisent des équipes d'experts en matière d'alerte et d'intervention pour aider les États membres d'Am

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »