Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La Collectivité Territoriale de Martinique a décidé d’inaugurer le Pont du Prêcheur, ce jeudi 21 décembre, sans associer la municipalité à l’organisation de l’événement. Le maire, Marcellin Nadeau, n’a été informé que deux jours plus tôt, à la réception d’une invitation par mail. S’il accepte d'honorer l'invitation, « dans un souci d’apaisement et de concorde martiniquaise », le chef de l’édilité écrit dans un courrier adressé à Alfred Marie-Jeanne, président de l’exécutif de la CTM : « Cette manière de faire me paraît pour le moins cavalière, car les règles élémentaires de courtoisie exigent que le maire soit, à minima informé de l’organisation officielle d’une manifestation sur le territoire de sa commune. De plus, il m’est difficile de comprendre que la CTM s’exonère du respect de la loi, s’agissant des prérogatives et des pouvoirs de police du maire. »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le TCSP (Transport Collectif en Site Propre) que les Martiniquais attendent depuis des années n’en finit plus de faire parler, après avoir été le poison des automobilis

Le Sénateur communiste de la Réunion est mort ce samedi 12 novembre à l’âge de 91 ans.

Le « Comité Citoyen Marine Déwô » qui s’est constitué dès l’annonce de la venue de Marine Le Pen en Martinique pour son « opération

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

Alfred Marie-Jeanne, leader du MIM, ne prononçait plus le mot Indépendance depuis bien longtemps. Un comble pour un Indépendantiste.

La Martinique entière devra se mobiliser avec les professionnels de la Santé pour qu'enfin le gouvernement prenne ses responsabilités.

Plus personne ne l’ignore, les malades ne peuvent plus bénéficier de soins dans des conditions décentes, garantissant leur guérison dans les hôpitaux de Martinique.

Vice-Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, Daniel Marie-Sainte a publié sur sa page Facebook, un courrier envoyé par la Chambre de l’Instruction aux

La commémoration de la libération des esclaves le 22 mai 1848 en Martinique, a été salie à Sainte-Philomène, lieu historique de la révolte dans la ville de Saint-Pierre

Pages

« < 3 4 5 6 7 »