Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La Collectivité Territoriale de Martinique a décidé d’inaugurer le Pont du Prêcheur, ce jeudi 21 décembre, sans associer la municipalité à l’organisation de l’événement. Le maire, Marcellin Nadeau, n’a été informé que deux jours plus tôt, à la réception d’une invitation par mail. S’il accepte d'honorer l'invitation, « dans un souci d’apaisement et de concorde martiniquaise », le chef de l’édilité écrit dans un courrier adressé à Alfred Marie-Jeanne, président de l’exécutif de la CTM : « Cette manière de faire me paraît pour le moins cavalière, car les règles élémentaires de courtoisie exigent que le maire soit, à minima informé de l’organisation officielle d’une manifestation sur le territoire de sa commune. De plus, il m’est difficile de comprendre que la CTM s’exonère du respect de la loi, s’agissant des prérogatives et des pouvoirs de police du maire. »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Un juge d'instruction a été saisi ce matin, mercredi 9 avril, pour diriger l'affaire du CEREGMIA, le laboratoire de recherches de l'Université Antilles Guyane.

Serge Letchimy a enfin rompu le silence. N'ajoute t-il pas de la tension à la tension déjà crée par les malversations au CEREGMIA ?

Pages

« 216 217 218 219 220 »

Articles récents

Vendredi 31 janvier 2014 se tenaient les derniers préparatifs pour l’entrée dans la nouvelle année lunaire du cheval de bois, le soir même à minuit.  A Tahiti, le passage au nouvel an chinois se fê

Pages

« < 215 216 217 218 219 »