Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La Collectivité Territoriale de Martinique a décidé d’inaugurer le Pont du Prêcheur, ce jeudi 21 décembre, sans associer la municipalité à l’organisation de l’événement. Le maire, Marcellin Nadeau, n’a été informé que deux jours plus tôt, à la réception d’une invitation par mail. S’il accepte d'honorer l'invitation, « dans un souci d’apaisement et de concorde martiniquaise », le chef de l’édilité écrit dans un courrier adressé à Alfred Marie-Jeanne, président de l’exécutif de la CTM : « Cette manière de faire me paraît pour le moins cavalière, car les règles élémentaires de courtoisie exigent que le maire soit, à minima informé de l’organisation officielle d’une manifestation sur le territoire de sa commune. De plus, il m’est difficile de comprendre que la CTM s’exonère du respect de la loi, s’agissant des prérogatives et des pouvoirs de police du maire. »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Nous l’écrivions dans notre article sur les subventions agricoles publié le 26 mars 2014 « La banane subventionnée et le cancer antillais », chaque année des millions d

Le TCSP qui n’en finit plus d’être opportunément essayé, a été mis en circulation sur les routes où les travaux commencés depuis nanni-nanan ne sont toujours pas achevé

Le « Comité Citoyen Marine Déwô » qui s’est constitué dès l’annonce de la venue de Marine Le Pen en Martinique pour son « opération

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les étudiants réclament du respect, et il était temps.

Le LKP met l’Etat français et les responsables politiques guadeloupéens face à leur responsabilité dans la dégradation générale que connaît la Guadeloupe.

Les précisions scientifiques confirmant les conséquences dramatiques du Chlordécone sur la santé des Martiniquais et des Guadeloupéens se succèdent.

Le site ayant été piraté voir ici sur le blog Médiapart : 

Pages

« < 1 2 3 4 5 »