Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La Collectivité Territoriale de Martinique a décidé d’inaugurer le Pont du Prêcheur, ce jeudi 21 décembre, sans associer la municipalité à l’organisation de l’événement. Le maire, Marcellin Nadeau, n’a été informé que deux jours plus tôt, à la réception d’une invitation par mail. S’il accepte d'honorer l'invitation, « dans un souci d’apaisement et de concorde martiniquaise », le chef de l’édilité écrit dans un courrier adressé à Alfred Marie-Jeanne, président de l’exécutif de la CTM : « Cette manière de faire me paraît pour le moins cavalière, car les règles élémentaires de courtoisie exigent que le maire soit, à minima informé de l’organisation officielle d’une manifestation sur le territoire de sa commune. De plus, il m’est difficile de comprendre que la CTM s’exonère du respect de la loi, s’agissant des prérogatives et des pouvoirs de police du maire. »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Vendredi 9 septembre, le président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne, invitait à une conférence de presse pour f

Prétextant la sécurité des journalistes lors de l’expulsion de zadistes lundi 9 avril, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, a i

Le lancement commercial du TCSP  sans cesse annoncé est annoncé par la Collectivité Territoriale de Martinique.  En attendant de pouvoir s’y embarquer, citons Sénèque : « C’est quand on n’a plus d’

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

La commémoration de la libération des esclaves le 22 mai 1848 en Martinique, a été salie à Sainte-Philomène, lieu historique de la révolte dans la ville de Saint-Pierre

Cuba est endeuillé après l'accident d'avion qui s'est produit ce 18 avril 2018, aux environs de midi. Une centaines de victimes est à déplorer.

Un héritage peut virer au cauchemar. La maison obtenue peut cacher des fissures où une invasion de thermites.

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Pages

« < 1 2 3 4 5 »