Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La Collectivité Territoriale de Martinique a décidé d’inaugurer le Pont du Prêcheur, ce jeudi 21 décembre, sans associer la municipalité à l’organisation de l’événement. Le maire, Marcellin Nadeau, n’a été informé que deux jours plus tôt, à la réception d’une invitation par mail. S’il accepte d'honorer l'invitation, « dans un souci d’apaisement et de concorde martiniquaise », le chef de l’édilité écrit dans un courrier adressé à Alfred Marie-Jeanne, président de l’exécutif de la CTM : « Cette manière de faire me paraît pour le moins cavalière, car les règles élémentaires de courtoisie exigent que le maire soit, à minima informé de l’organisation officielle d’une manifestation sur le territoire de sa commune. De plus, il m’est difficile de comprendre que la CTM s’exonère du respect de la loi, s’agissant des prérogatives et des pouvoirs de police du maire. »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le mouvement International pour les Réparations a adressé une lettre au Président de la République Française, Emmanuel Macron, lui rappelant sa déclaration faite en Algérie  en février dernier, alo

On croit être en plein cauchemar, les yeux ouverts.

« Alisette va rejoindre ton ami Mawad et je vais te faire une fiche S kréol comme S….pe 

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »