Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Castries - Sainte-Lucie

     Deux mois après  les pluies torrentielles des 24 et 25 décembre, qui se sont abattues sur Sainte-Lucie, entrainant des inondations qui ont fait plusieurs victimes, et d’importants dégâts, le gouvernement de Sainte-Lucie a annoncé qu’il continue à recevoir un soutien financier et technique des ses alliés et des organisations humanitaires à travers le monde. L’Inde a fait un don de 500 000 $ US.
Le Premier ministre, Kenny Anthony, a exprimé ses sincères remerciements au nom du gouvernement et du peuple de Sainte-Lucie pour cette généreuse donation.  «Je suis profondément encouragé par la réponse de la communauté internationale . Je continue à utiliser chaque occasion pour demander de l'aide pour Sainte-Lucie , car il y a encore du travail à faire dans de nombreux domaines. La contribution de l'Inde de 500 000 $ US, est très opportune.  Je tiens à remercier publiquement le Premier ministre de l'Inde , Manmohan Singh et le peuple de l'Inde, d’avoir répondu à l' appel à l’aide de Sainte-Lucie»  a-t-il déclaré.

Plus tôt cette semaine, le Premier ministre avait annoncé avoir reçu une aide de 10 000 $ du Chili. Des aides qui permettent de poursuivre la restauration des infrastructures très endommagées et qui vont coûter 100 millions de dollars US au pays.

La reconstruction de la route à quatre voies de Vieux Fort qui s’était effondrée pendant les inondations, est actuellement en cours.

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La Présidente de l’Université Antilles-Guyane, Corinne Mencé-Caster vient d’adresser un courrier (daté du 26 mai) à Fred Célimène, directeur du CEREGMIA, lui annonçant qu’il est "suspen

Plus de 20.000 personnes se sont rassemblées à Kingston dimanche après-midi,  lors d’une rencontre organisée par des groupes religieux sous l'égide d’un groupe de la société civile, nouvellement fo

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »