Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Castries - Sainte-Lucie

     Deux mois après  les pluies torrentielles des 24 et 25 décembre, qui se sont abattues sur Sainte-Lucie, entrainant des inondations qui ont fait plusieurs victimes, et d’importants dégâts, le gouvernement de Sainte-Lucie a annoncé qu’il continue à recevoir un soutien financier et technique des ses alliés et des organisations humanitaires à travers le monde. L’Inde a fait un don de 500 000 $ US.
Le Premier ministre, Kenny Anthony, a exprimé ses sincères remerciements au nom du gouvernement et du peuple de Sainte-Lucie pour cette généreuse donation.  «Je suis profondément encouragé par la réponse de la communauté internationale . Je continue à utiliser chaque occasion pour demander de l'aide pour Sainte-Lucie , car il y a encore du travail à faire dans de nombreux domaines. La contribution de l'Inde de 500 000 $ US, est très opportune.  Je tiens à remercier publiquement le Premier ministre de l'Inde , Manmohan Singh et le peuple de l'Inde, d’avoir répondu à l' appel à l’aide de Sainte-Lucie»  a-t-il déclaré.

Plus tôt cette semaine, le Premier ministre avait annoncé avoir reçu une aide de 10 000 $ du Chili. Des aides qui permettent de poursuivre la restauration des infrastructures très endommagées et qui vont coûter 100 millions de dollars US au pays.

La reconstruction de la route à quatre voies de Vieux Fort qui s’était effondrée pendant les inondations, est actuellement en cours.

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Toutes les prisons de l’Outre-mer sont inhumaines.

Plusieur organisations syndicales se sont réunies pour soutenir le projet de la communauté universitaire de Martinique et elles demandent à la Région le respect du principe de consultation des orga

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »