Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les dommages physiques à la Dominique sont pires que ce qu’on pouvait imaginer et les conséquences émotionnelles immenses. La tempête tropicale Erika a tué au moins 20 personnes à la Dominique, a déclaré le Premier ministre, Roosevelt Skerrit, vendredi soir, dans une allocution télévisée.

« Rassurez-vous, mes frères et sœurs, vous n'êtes pas seuls dans cette période de deuil, dans votre période de douleur, dans votre période de souffrance et d'angoisse », a déclaré le Premier ministre, Roosevelt Skerrit, à la nation. « Nous sommes dans le même bateau et l'aide est sur la route. »

« L'ampleur de la dévastation est monumentale. Elle est bien pire que prévu. »

Erika a laissé derrière elle des villages ravagés, des routes détruites et des maisons ont été emportées. Certaines personnes sont toujours portées disparues, a déclaré Roosevelt Skerrit.

Selon les responsables de l’agence Caribbean Disaster Emergency, basée à Barbade, au moins 31 personnes ont été portées disparues.

Parmi les maisons perdues dans les coulées de boue, celle de Peter Julian, garde de sécurité, qui avait rejoint des amis après avoir quitté le travail. « Quand je suis rentré, j’ai vu que ma maison dans laquelle j’ai vécu pendant plus de 20 ans a disparu », a t-il dit. « Je suis béni d'être en vie. Dieu était avec moi ... J’ai tout perdu et je dois maintenant tout recommencer. »

Le Premier ministre, qui était à Sainte-Lucie quand la tempête a frappé son pays, a rejeté les critiques selon lesquelles le gouvernement n'a pas émis des avertissements appropriés à ses 70.000 citoyens.

« Il n'y a aucune raison de se mettre à blâmer les autres pour ce qui est arrivé à la Dominique » at-il dit à la nation, ajoutant que les prévisionnistes s’étaient concentrés sur les plus grandes îles dans les Caraïbes et en Floride.

Le Premier ministre Skerrit a exprimé une préoccupation particulière pour Petite Savanne, une communauté touchée par des glissements de terrain et que les sauveteurs n’ont toujours pas été en mesure d'atteindre.

Les autorités se concentrent sur les efforts de recherche et de sauvetage, avec d'autres pays de la région fournissant des hélicoptères et d’autres formes d'assistance.

Roosevelt Skerrit a déclaré que la tâche des réparations sera immense, l’île étant « considérablement affectée ». L'estimation du coût de la reconstruction correspond à des dizaines de millions de dollars et fera reculer le pays de deux décennies.

« Habituellement, vous avez des dommages dans un domaine particulier, mais cette fois c’est dans toute l'île. »  Le chef du gouvernement a ajouté que « ce sera un défi difficile à relever pour la Dominique. »

En Martinique, en Guadeloupe, comme dans toute la Caraïbe, la solidarité s'organise pour venir en aide au pays frère qu'est la Dominique.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Un tremblement de terre de magnitude 6.5  a été enregistré ce matin, à 5h27  en Martinique. Pour celles et ceux qui l'ont ressenti,  le réveil a été brutal.

La méduse des Caraïbes également connue sous le nom de Cystophora Tripedalia, qui est originaire de la Jamaïque, a été trouvée pour la première fois dans un canal sur la Gold Coast en Austral

Le Groupe de travail sur les changements climatiques de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) adopte une approche stratégique pour préparer et présenter une position coo

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »