Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Le mouvement de grève, lancé jeudi 20 mars à l’Université de Guadeloupe par l'intersyndicale (FSU, SPEG-Sup, Unsa Éducation et A&I Unsa) ne fait pas l’unanimité au sein de la communauté universitaire.  Après l’opération escargot qui a perturbé la circulation mercredi, les grévistes auront du mal à faire davantage monter la pression. Des enseignants appellent à la modération et les étudiants veulent être entendus.

APPEL A LA PONDÉRATION

Membres de la communauté universitaire du pôle Guadeloupe, nous sommes nombreux à suivre attentivement l’évolution du mouvement de grève déclaré, depuis une semaine, sur le campus de Fouillole. Nous constatons que le dialogue existe entre la direction, les organisations syndicales, la communauté et les autorités de tutelle et il nous semble maintenant que le temps est venu de s’entendre.

Particulièrement préoccupés par les échéances concernant la formation et l'évaluation des étudiants, et soucieux des retards apportés au calendrier administratif et financier de l'établissement, nous soussignés, estimons que compte tenu des réponses apportées aux grévistes, il y a lieu de tout mettre en œuvre pour qu’un retour à un fonctionnement normal des campus s’effectue dans les meilleurs délais (activités d’enseignement, de recherche et administratives).

Il s’agira également, pour chacun d’entre nous, de permettre de retrouver, dans un climat apaisé, le respect des personnes et la liberté de parole propices à la mise en œuvre démocratique de la consultation annoncée pour le début du mois d’avril qui nous semble rencontrer un large assentiment de la communauté.

SIGNATAIRES :

Jacqueline ABAUL, Enseignant Chercheur en Chimie, Directeur de l’Ecole doctorale, Faculté de Sciences Exactes et Naturelles,

Ketty BILBA, Enseignant Chercheur en Chimie, Faculté de Sciences Exactes et Naturelles,

Claude BOUCHON, Enseignant Chercheur en Biologie, Directeur d’unité de Recherche, Faculté de Sciences Exactes et Naturelles,

Christian CHERY, Formateur, Responsable du Département de Formation Continue de l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education, de l’Académie de Guadeloupe,

Fred DESHAYES, Enseignant Chercheur en Sciences Politiques, Faculté de Sciences Juridiques et Economiques,
Jacques DUMONT, Enseignant Chercheur en Histoire, Faculté de Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives,

Claude HERTOGH, Enseignant Chercheur en Biomécanique, Doyen de la Faculté de Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives,

Sylvain HOUDEBERT, Directeur du Service Commun de Documentation,
Soazig LEMOINE, Enseignant Chercheur en Biologie, élue du Conseil Scientifique de l’Université et du Conseil d’administration de la Faculté des Sciences Exactes et Naturelles,

Jean-Francois NIORT, Enseignement Chercheur en droit, Responsable du département d’Histoire du CAGI, Faculté de Sciences Juridiques et Economiques,

Pamela OBERTAN, Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche en Sciences Politiques, Faculté de Sciences Juridiques et Economiques,

Lambert-Félix PRUDENT, Enseignant Chercheur en Sciences du langage, Directeur de l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education, de l’académie de Guadeloupe,

Bernard PHIPPS, Enseignant en Anglais à la Faculté de Sciences Juridiques et Economiques,
Christian SAAD, Enseignant Chercheur en Sciences Economiques, Faculté de Sciences Juridiques et Economiques,

Jean-Pierre SAINTON, Enseignant Chercheur en Histoire , Directeur du Département Pluridisciplinaire de Lettres et Sciences Humaines,

Philippe SELLITTO, Enseignant Chercheur en Physique, Faculté de Sciences Exactes et Naturelles,
Jean VAILLANT, Enseignant Chercheur en Mathématiques, Directeur adjoint de l’Ecole Doctorale, Faculté de Sciences Exactes et

Naturelles,
Sainte-Croix RAUZDUEL, Enseignant Chercheur en Sciences Politiques, Faculté de Sciences Juridiques et Economiques,
Fred RENO, Enseignant Chercheur en Sciences Politiques , Directeur du CAGI, Faculté de Sciences Juridiques et Economiques,

Narcisse ZAHIBO, Enseignant Chercheur en Physique, élu au conseil d’administration de la Faculté de Sciences Exactes et Naturelles, Directeur d’unité de recherche.

 

COMMUNIQUE 
DE REPRESENTANTS ETUDIANTS

DU POLE GUADELOUPE

DE L'UNIVERSITÉ DES ANTILLES ET DE LA GUYANE

A Pointe-à-Pitre, le 27 mars 2014

Ne prenant pas partie et ne remettant pas en cause le fondement de la grève actuelle au sein du pôle Guadeloupe, les étudiants tiennent néanmoins à ce que leur voix soit entendue afin qu'il n'y ait pas d’ambiguïté.

Les étudiants respectent le droit de grève mais déplorent le fait qu'ils n’aient pas accès aux bâtiments qui leur sont tout autant destinés.
Nous rappelons que les étudiants sont la raison d’être de cette université et que nous sommes essentiellement ici pour étudier.
Faire grève est un droit mais étudier en est aussi un. Par conséquent, nous regrettons notamment que l'accès à la bibliothèque universitaire nous soit impossible.

Il est vrai que plusieurs composantes participent au fonctionnement de l’université : l’Administration générale, les facultés, les enseignants et les administratifs.
Cependant, nous rappelons que le corps étudiant est plus qu’essentiel et qu’il n’y a pas d’université sans étudiants.

Nous sommes héritiers d’un long combat mené depuis des décennies par nos pères. Ce dernier a permis un développement individuel et collectif, participant au rayonnement de nos territoires.

Aujourd'hui, le séisme qui menace cette institution qui est la nôtre incite chacun de nous à ne pas rester en dehors du débat. Il en va de l'intérêt général, tant actuel que futur.
Ainsi, nonobstant le fait que nous ayons paru discrets jusqu'à ce jour, nous tenons à prendre part à cette discussion et feront le nécessaire pour ce faire.

Collectif de représentant étudiants.

Renseignements : Page Facebook : Concertation étudiante UAG https://www.facebook.com/CeU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le rapport de la Cour des Comptes qui constate de nombreuses irrégularités dans la gestion du CEREGMIA  (Centre d’Etude et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Info

Une intersyndicale (FSU, SPEG-Sup, UNSA éducation, A&I UNSA) a déposé un préavis de grève qui pourrait être effectif dès mercredi,  si des réponses concrètes ne sont pas apportées sur l’avenir

La colère gronde à l'Université Antilles-Guyane en Guadeloupe. Hier la rencontre entre l'intersyndicale, la Présidente de l'UAG, Corinne Mencé-Caster et la Présidente du Conseil 

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »