Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Au 7ème Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'AEC (Association des États de la Caraïbe), Alfred Marie Jeanne a été reçu à Cuba avec tous les honneurs réservés à un chef d’Etat. Les images de la cérémonie d’accueil du Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, marchant sur le tapis rouge cubain, ont fait le tour des réseaux sociaux où les militants de son mouvement, ses proches et alliés n’ont pas boudé leur plaisir. Mais sur la toile d'autres expriment leur déception ou leur colère après la déclaration d'Alfred Marie-Jeanne concernant les réparations du crime de l'esclavage : « Pour moi, Un crime reste un crime,
 quelle que soit la peine infligée,
 quelles que soient les réparations demandées,
 quel que soit le dédommagement accordé. 
Un crime reste un crime.
 En quoi un dédommagement peut-il réparer un crime ? » Une position que le Président du Mouvement Indépendantiste Martiniquais (MIM) a toujours défendue, mais qui risque de faire débat dans la Caraïbe où la CARICOM soutient le mouvement des réparations. Au mois de mars dernier, les 15 membres de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) ont envoyé une lettre officielle à la Grande-Bretagne, demandant réparation pour l'esclavage. Egal à lui même Alfred Marie-Jeanne ne s'est pas renié.

 

 

La déclaration concernant les réparations du crime de l'esclavage qui enflamme les réseaux sociaux 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Pas besoin d’être l’inspecteur Colombo pour s’interroger après le communiqué de Serge Letchimy en réaction à l’incendie d’une grue s

Serge Letchimy distribue des punitions à la Région, une première en Martiniq

Garcin Malsa fait savoir qu’il n’a jamais appelé à voter pour la liste EPNM, contrairement à ce qui a pu être dit .

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

Pages

« < 1 2 3 4 5 »