Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Alfred Marie-Jeanne avait demandé aux organisations syndicales qui ont appelé à la grève, de débloquer les lycées et collèges avant toute négociation. Hier jeudi 14 avril, c’est sous les applaudissements de ses partisans, venus après avoir lu le post d’un militant PPM annonçant l’existence d’une « milice », qu’il est arrivé à la CTM. Une rencontre n’a duré que 15 minutes, les syndicats ont quitté la salle. Le président de l’exécutif a présenté à la presse les actions déjà entreprises par sa majorité en faveur des personnels précaires. Plus de 150 titularisations et des contrats renouvellés qui n’ont pas satisfait les syndicats, qui ont bloqué la circulation ce vendredi, avant d’envahir la CTM. Les élus refusent de négocier sous la pression que les syndicats ont choisi comme moyen d'action.

Déclaration d'Alfred Marie-Jeanne  Président du Conseil Exécutif de la CTM

après une rencontre avec les syndicats qui ont quitté la salle 15 minutes plus tard
Jeudi 14 avril 2016

 

Je rappelle que la Collectivité Territoriale de Martinique a été installée au 1er janvier 2016. J’ai reçu de l’Assemblée certains pouvoirs d’agir les 5 et 19 janvier 2016.

A mon grand étonnement, il n’y avait pas de dossiers concernant le personnel et les moyens pour vraiment préparer la transition.

Il y avait une impréparation totale et pour moi l’urgence a été de payer le personnel et les nombreuses factures en souffrance.

S’agissant du personnel, j’ai reçu tous les syndicats le 4 mars 2016 avec engagement de se revoir. Après cinq semaines, une grève est déclenchée malgré un processus de discussion entamée. 

Aujourd’hui, nous devons, en concertation, décider d’un calendrier de négociations pour régler tous les problèmes évoqués, avec tous les syndicats, sans en exclure aucun, qu’il soit en grève ou pas, et servir les intérêts de tous.

Une rencontre est proposée demain vendredi 15 avril 2016 de 10h à 13h.

Néanmoins permettez-moi de vous donner quelques informations :

- Pour les contrats arrivant à terme le 31 décembre 2015, j’ai décidé de les proroger par 2 fois pour 2 mois, le temps que les services me fassent des propositions sur la situation de chacun ;

- Compte tenu des enjeux pour le maintien de l’agrément du Laboratoire d’analyse (LTA), j’ai pris la décision de maintenir tous les employés en poste.

- Certains employés du Service social à l’enfance qui étaient depuis de longues années en très grande précarité (renouvellement de contrats de courte durée) seront réintégrés.

- Comme annoncé, un audit financier et organisationnel a été lancé. Les offres nous sont parvenues le 31 mars 2016 (délai incompressible).

Je sais qu’il y a des souffrances anciennes dans certains services, et faites-moi confiance pour trouver les solutions.

CONCERNANT LES TITULARISATIONS

Sur les 115 arrêtés de titularisation concernant le personnel de l’ex Conseil Régional qui m’ont été soumis, j’en ai validé 111. 4 ont été prorogés pour une période de six mois en raison des insuffisances dans leur manière de servir.

S’agissant du personnel de l’ex Conseil Général, sur 60 propositions de titularisation, j’en ai déjà validé 57. 3 ont été prorogées pour une période de six mois en raison des insuffisances dans leur manière de servir

AU TOTAL : 168 personnes ont été titularisées et 7 ont vu leur période de stage prorogée de 6 mois.

 

Concernant les contrats non permanents (les vacataires)

1) Au niveau de l’ex Conseil Régional :

b. sur 57 contrats catégorie C :

44 ont été renouvelés

2 n'ont pas été renouvelés

1 mutation (retour dans son administration d’origine).

c. Pour les Contrats de catégorie A, sur 70 dossiers examinés :

60 contrats ont été maintenus

10 contrats n'ont pas été renouvelés dont 7 démissions, 2 retours dans leur administration d’origine et 1 mise à disponibilité pour convenance personnelle.

2) Au niveau de l’ex Conseil Général sur 135 contrats non permanents :

67 ont été renouvelés

68 n’ont pas été renouvelés dont 5 pour les collèges.

Détails :

• Catégorie C : 49 dont 5 pour les collèges ; 12 renouvelés ; 32 non renouvelés + 5 (collège)

• Catégorie B : 65 ; 39 renouvelés et 26 non renouvelés

• Catégorie A : 21 ; 16 renouvelés et 5 non renouvelés

 

CONCERNANT les collèges et les lycées, tous les contrats seront prorogés jusqu’au 30 juin 2016.

D’une manière générale, en attendant la refonte de l’organigramme, là où le besoin se fera sentir, des ajustements à la marge seront étudiés.

 

Alfred MARIE-JEANNE

Président du Conseil Exécutif de la CTM 

Jeudi 14 avril 2016

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Que cherchent certains élus et patrons en traitant avec un mépris croissant les salariés martiniquais qui osent revendiquer leurs droits ?

La CSTM a montré sa capacité à mobiliser ses troupes en appelant à la grève générale ce mardi 31 mars.

La table ronde organisée hier mercredi 24 février à l’ancien Conseil Régional de Martinique a  commencé dans une ambiance tendue, les pompiers et personnels administrat

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Cuba est endeuillé après l'accident d'avion qui s'est produit ce 18 avril 2018, aux environs de midi. Une centaines de victimes est à déplorer.

Un héritage peut virer au cauchemar. La maison obtenue peut cacher des fissures où une invasion de thermites.

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Jean-Philipe Nilor a rappelé qu’il a été élu dans la circonscription du Sud, mais il est le Député de la Martinique.

Pages

1 2 3 4 5 »