Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Qu’on soit d’accord ou pas avec son appel à faire barrage au Front National, Alfred Marie-Jeanne reste en cohérence avec ses positions. Il a combattu le Front National, il était en 1986 parmi ceux qui ont empêché le père du parti raciste, Jean-Marie Le Pen, de venir polluer notre pays avec son discours de haine. Mais les électeurs entendront-ils l'appel du Président du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) qui affirme que la Présidentielle française ne nous concerne pas ? On aurait aimé avoir entendu plus tôt tous nos responsables politiques martiniquais prendre position contre ce parti raciste qui représente un réel danger pour la démocratie. Un danger encore plus grand pour les Noirs, les Arabes et tous les non-Blancs de France, qui seront exposés à la violence raciste que l'élection de Marine Le Pen ne manquera pas d'entraîner. Les Français risquent bien de voter en masse pour Marine Le Pen, ayant tellement souffert sous les précédents gouvernements de la Droite puis de la Gauche. Comme eux, les Martiniquais auront de toutes les manières à choisir un candidat de la casse sociale. 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Que peut-on demander à un élu, à un Parlementaire pour qui on a voté, sinon de s’occuper de la vie du pays, des réalités quotidiennes de ses électeurs ?

Daniel Marie-Sainte, Vice-président du Conseil Régional de Martinique, Chef de file du groupe des élus Patriotes Martiniquais et Sympathisants, dénonce le manque de transparence de la gestion des f

Les résultats de 94% des bureaux de vote indiquent que Dilma Rousseff (Parti des Travailleurs) obtient 41,75% devant Aetius Neves (Parti social démocrate brésilien)

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Il apparaît devant le public le dimanche gras d’habitude, mais déjà ce vendredi, 3 jours avant, Vaval se présente sur les réseaux sociaux. Vaval est dans l’air du temps !

Un groupe de militants du MIM a signé une lettre ouverte pour condamner les quelques élus de la CTM qui, après le scandale du Chlordécone, ont fait « le choix d’infliger à la population Martini

Dans son discours à l’occasion de la commémoration des 20 ans de l’assassinat du Préfet Claude Erignac, le Président de la République a déclaré que « ce qui s’est p

Décidément les comportements de voyous se multiplient chez les élus martiniquais.

Pages

1 2 3 4 5 »