Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La centrale bagasse-biomasse ALBIOAMA n’est plus seulement une menace pour l’environnement, elle est en train de devenir une fumée polluante qui envahit le monde politique martiniquais. Albioma risque bien de provoquer une secousse à la plénière de la CTM des 14 et 15 novembre, si comme l'a demandé Alfred Marie Jeanne, les élus du MIM et associés votent pour le couplage de la sucrerie SAEM-PSRM du Galion avec la Centrale Albioma 2. On sait que la Droite, le PPM et ses alliés ont déjà choisi le camp d’Albioma. L’association écologiste ASSAUPAMAR s’inquiète et interroge : « Avec la SAEM sous perfusion financière, la CTM va-t-elle risquer de prendre encore Albioma 2 qui pourra faire le chantage de l’arrêt si elle n’obtient pas de subventions ? Actuellement, la sucrerie est autonome du point de vue énergétique, quel intérêt y a-t-il à la rendre tributaire d’une structure qui n’offre aucune garantie de pérennité ? »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Contre l’installation d’une usine polluante en Martinique, une soixantaine de personnes, militants de l’Assaupamar et autres citoyens ont tenté, ce mercredi 24 août sur

Le Collectif Martiniquais pour la Protection de l'Air n’est pas optimiste quant à la transition énergétique en Martinique.

Dans la même rubrique...

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé les élections départementales pour mars 2015 et régionales en décembre 2015

La Dominique veut parrainer la baronne Patricia Scotland de Asthal au poste de secrétaire général du Commonwealth, parce qu’elle est née dans le pays.  Mais la candidat

« La Martinique avance » : qui ne l’a pas lu ? Bloqués par les embouteillages sur les routes de Martinique, les automobilistes sont condamnés à les voir.

Pages

« 2 3 4 5 6 »

Articles récents

La CGTM réagit à de fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux, appellant à une moblisation pour un mois, du 06 janvier au 06 février 2020.

Au cours de la séance plénière de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) du 26 novembre dernier, Yan Monplaisir a vivement critiqué les jeunes qui bloquent ré

Ce courrier signé d'Yves Hayot le 11 février 1992 à l'atention de Louis Mermaz, ministre socialiste de l'agriculture de l'époque, n'a plus de secret pour personne.

Pour son 75ème anniversaire, l’Union des Femmes de Martinique a invité Angela Davis. Une initiative qui a eu un immense succès.

Pour le mouvement politique Péyi-a, « désormais l'égalité, ce n'est plus d'élever les retrait

Pages

« < 2 3 4 5 6 »