Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La centrale bagasse-biomasse ALBIOAMA n’est plus seulement une menace pour l’environnement, elle est en train de devenir une fumée polluante qui envahit le monde politique martiniquais. Albioma risque bien de provoquer une secousse à la plénière de la CTM des 14 et 15 novembre, si comme l'a demandé Alfred Marie Jeanne, les élus du MIM et associés votent pour le couplage de la sucrerie SAEM-PSRM du Galion avec la Centrale Albioma 2. On sait que la Droite, le PPM et ses alliés ont déjà choisi le camp d’Albioma. L’association écologiste ASSAUPAMAR s’inquiète et interroge : « Avec la SAEM sous perfusion financière, la CTM va-t-elle risquer de prendre encore Albioma 2 qui pourra faire le chantage de l’arrêt si elle n’obtient pas de subventions ? Actuellement, la sucrerie est autonome du point de vue énergétique, quel intérêt y a-t-il à la rendre tributaire d’une structure qui n’offre aucune garantie de pérennité ? »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Contre l’installation d’une usine polluante en Martinique, une soixantaine de personnes, militants de l’Assaupamar et autres citoyens ont tenté, ce mercredi 24 août sur

Le Collectif Martiniquais pour la Protection de l'Air n’est pas optimiste quant à la transition énergétique en Martinique.

Dans la même rubrique...

Les Avocats du Barreau de Fort-de-France se mobilisent pour aider les contribuables à remplir leurs déclarations des revenus.

Le Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique informe les usagers de la route que des mesures particulières seront prises pour permettr

Pages

« 213 214 215 216 217 »

Articles récents

Quel esprit mauvais hante le Campus Caraïbéen des Arts pour qu’en séance plénière du Conseil Régional,  les mots qui ne sont pas dits,  provoquent des transes dans l’hémicycle ?

Le gouvernement de Trinidad et Tobago annonce que les funérailles nationales de l'ancien Président de la République,  Arthur Napoléon Raymond ROBINSON,   auront lieu le 1er mai prochain,  alors que

Celui qui se décide à écrire à l’instant aime les musiques urbaines. Je ne suis pas de ceux qui les critiquent à tout va sans vraiment connaître leur essence.

Gorgetown, Guyana, 10 Avril -  Le Secrétaire général de la Communauté des Caraïbes (CARICOM ) , Irwin LaRocque , a regretté la disparition du professeur Norman Girvan, décédé mer

« Alors, ça fait quoi d’être un problème ? » W.E.B Dubois

Pages

« < 213 214 215 216 217 »