Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Un accord de coopération technique de l’agriculture et du développement rural, a été signé à Mérida (Mexique),  entre la Communauté des Caraïbes (CARICOM)  et l’IICA (Institut Interaméricain de Coopération pour l’Agriculture).

Víctor Villalobos, directeur de l’IICA a déclaré que cet accord, conclu à l’occasion du 3ème sommet Mexique-CARICOM  cette semaine,  permettra aux pays de la Caraïbe, de renforcer leurs connaissances dans les domaines liés à l'agriculture et au développement rural et de promouvoir l'agriculture durable .

Cette coopération permettra aux organisations mexicaines impliquées dans la recherche et la formation,  de proposer à 150 personnes dans la Caraïbe, de se former dans des domaines prioritaires pour la région : les cultures tropicales et protégées, les petits ruminants, le développement rural, l'innovation technologique,  les bonnes pratiques agricoles, la gestion de l'eau et des systèmes d'irrigation, ainsi que la sécurité alimentaire .

Le programme est parrainé par le SAGARPA (Secrétariat de l’agriculture rurale de développement, de l’élevage, de la pêche et de  l’alimentation) avec la participation du Secrétariat des Affaires étrangères, l'Agence mexicaine pour le développement international ( AMEXCID ), et le Conseil national de la science et de la technologie (CONACYT).

L'IICA précise qu’en  ce qui concerne la mise en œuvre du programme , l'Institut s'appuiera sur les capacités techniques des établissements d'enseignement mexicains,  spécialisés dans la recherche agricole et l'élevage, en plus de l'expérience qui sera apportée par l'industrie agroalimentaire du pays .

Au cours de la première phase du programme, la formation au Mexique se fera en anglais. Les participants seront tirés au sort à Antigua-et-Barbuda, à Barbade, aux Bahamas, à la Dominique, en Haïti, à Grenade, au Guyana, en Jamaïque, en République Dominicaine, à Saint-Kitts- et -Nevis, à Sainte-Lucie,  au Suriname,  à Saint-Vincent- et-les Grenadines et  à Trinidad-et- Tobago .

La seconde étape impliquera le transfert de technologies et des capacités acquises, avec un avec stage supervisé dans les pays de la CARICOM.

" Enfin, les leçons apprises seront systématisées et le programme de formation sera évalué, en particulier les résultats relatifs à la productivité et l'adaptation des bonnes pratiques agricoles,  aux conditions de chaque pays des Caraïbes" a ajouté l’Institut Interaméricain de Coopération pour l’Agriculture.

Ce projet de coopération avec la CARICOM est né depuis septembre dernier,  au cours d’un Conseil interaméricain de l'agriculture qui s'est tenue en Argentine.

 

Photo : Víctor Villalobos
Director General del Instituto Interamericano de Cooperación para la Agricultura (IICA)

 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

La Martinique, désormais membre associée de l'AEC (Association des Etats de la Caraïbe) pose un pas de plus dans son environnement naturel.

Dans la même rubrique...

Il n’y aura pas d’interventions chirurgicales dans les hôpitaux publics à Fort-de-France ce lundi 24 février. Seules les urgences seront assurées.

Une femme martiniquaise, Corinne Mencé-Caster,  compétente, respectée, admirée de celles et ceux pour qui elle travaille honnêtement, les étudiants, est attaquée pour son courage

Corinne Mencé-Caster l’a démontré, elle n’est pas femme à fuir ses responsabilités et à se laisser emporter par l’affaire des détournements de fonds du CEREGMIA.  Dans un communiqué, elle réagit à

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) a choisi un titre provocateur pour dire le racisme institutionnalisé en France, déjà prouvé par les contrôles au

Philippe Joseph est professeur des Université d’Ecologie, de Biogéographie et de Botanique.

La côte martiniquaise allant des villes de Trinité à Saint-Anne, est incontestablement la plus belle.

Pages

1 2 3 4 5 »