Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

9 mois et 3 semaines... freepawol.com grandit grâce à vous cher lecteurs de Martinique et d'ailleurs. Merci à celles et ceux, marraines et parrains qui ont apporté un soutien financier, sé grenn diri ki ka plein sak ! Le pari pour une presse libre d'investigation dans la Caraïbe n'est pas simple, nous le gardons comme objectif et nous y arriverons. 

Au delà des grands discours et des torrents de critique sur la presse, le besoin de démocratie qui n'existe qu'avec une presse libre, se mesure aussi à notre capacité à agir concrètement pour que cette presse existe.

Nous ne somme et ne serons au service de personne, d'aucun pouvoir. Alors le chemin sera long, la progression difficile, mais la volonté d'y arriver intacte.

Nous devrons faire des choix de développement, la liberté aura une voix majoritaire.

Merci encore pour vos soutiens et vos critiques nécessaires, pour avancer.

 

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La vie coule tranquillement en Martinique mais qu’on se méfie, c’est en seulement en apparence.

Un article de Freepawol, ayant pour titre

Harry Nirelep est avocat. Il a été témoin d’une scène qui a fait grand bruit en Guadeloupe et au delà.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Pour son 75ème anniversaire, l’Union des Femmes de Martinique a invité Angela Davis. Une initiative qui a eu un immense succès.

Pour le mouvement politique Péyi-a, « désormais l'égalité, ce n'est plus d'élever les retrait

Pourquoi ces associations d’entreprises demandent seulement aux activistes d’être raisonnables ?

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

Pages

1 2 3 4 5 »