Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

9 mois et 3 semaines... freepawol.com grandit grâce à vous cher lecteurs de Martinique et d'ailleurs. Merci à celles et ceux, marraines et parrains qui ont apporté un soutien financier, sé grenn diri ki ka plein sak ! Le pari pour une presse libre d'investigation dans la Caraïbe n'est pas simple, nous le gardons comme objectif et nous y arriverons. 

Au delà des grands discours et des torrents de critique sur la presse, le besoin de démocratie qui n'existe qu'avec une presse libre, se mesure aussi à notre capacité à agir concrètement pour que cette presse existe.

Nous ne somme et ne serons au service de personne, d'aucun pouvoir. Alors le chemin sera long, la progression difficile, mais la volonté d'y arriver intacte.

Nous devrons faire des choix de développement, la liberté aura une voix majoritaire.

Merci encore pour vos soutiens et vos critiques nécessaires, pour avancer.

 

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Harry Nirelep est avocat. Il a été témoin d’une scène qui a fait grand bruit en Guadeloupe et au delà.

Elle se disait surprise de sa médaille d’or, mais Emilie Andéol est allée décrocher sa brillante récompense.

Parce que des femmes et des hommes se sont battus pour que nous ayons la chance de vivre dans une société démocratique où le droit nous protège.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

La grève des enseignants en Martinique qui dure depuis plus de deux mois, inquiète légitiment les parents qui pensent à la scolarité de leurs enfants.

On sétonnait de ne pas le voir lors de certains évènements au pays, le Député Jean-Philippe Nilor rassure.

Depuis quelques jours circulent sur les réseaux sociaux les photos de la cuisine de l’IMFPA (Institut Martiniquais de Formation Professionnelle pour Adultes), organisme territorial de forma

Au Conseil des ministres de ce mercredi 5 février 2020, Stanislas Cazelles, administrateur civil hors cla

Pages

1 2 3 4 5 »