Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

La Havane accueillera du 18 au 21 juin, la 15e édition du colloque international consacré à Ernest Hemingway, lauréat du prix Nobel de littérature en 1954. Les chercheurs et experts sur la vie et l'œuvre du grand romancier américain, se rencontreront dans le centre historique de la Vieille Havane, où beaucoup des bâtiments témoignent de sa présence. L’auteur du roman « Le vieil homme et la mer » y a passé une grande partie de sa vie.

Cette édition du Colloque, qui a lieu tous les deux ans, marque le 80e anniversaire de la première publication de son livre « Les Vertes Collines d'Afrique » (Green Hills of Africa), un récit autobiographique publié par Ernest Hemingway en 1935 », et le 90e anniversaire de la publication de « De nos jours » (In Our Time), l'un de ses tout premiers écrits. Un hommage sera rendu à René Villarreal, qui a été pendant 14 ans, le confident d’Ernest Hemingway.

Le programme comprend la 3ème réunion des organes chargés de l'étude et de la sauvegarde de l'héritage d’Hemingway dans le monde, en plus des débats théoriques habituels sur la vie et l'œuvre de l'écrivain brillant, qui a vécu à la villa Finca Vigia à La Havane, aujourd'hui transformée en musée.

Seront présents des experts sur la vie et l'œuvre de l'auteur venant de différentes universités et autres institutions des Etats-Unis, d'Argentine, entre autres pays, ainsi que des chercheurs cubains. Ils aborderont aussi les questions liées à la préservation de son héritage et des projets visant à élargir l'accès à l'information, à l'analyse de certaines de ses œuvres, entre autres.

Le programme annonce également la présentation de livres comme « The Last Lion » par le professeur Richard Koon, ou « Hemingway: l'inconnu » par Enrique Cirules. Seront organisées des visites de sites cubains que l'écrivain américain fréquentait, comme La Bodeguita del Medio, l'El Floridita un bar-restaurant et Sloppy Joe, tous situés dans la Vieille Havane, et à Cojimar, une zone côtière de la Havane et son Restaurant Las Terrazas, l'un des endroits où l'auteur de nombreux romans tels que « Pour qui sonne le glas» (1940), passait de longues heures avec les pêcheurs, avec lesquels il a établi une étroite amitié.

Les participants iront le dernier jour, dimanche 21 Juin, visiter Finca Vigia, la villa du grand romancier américain. Au cours des 22 années de sa vie cubaine, il y a trouvé la paix et l'inspiration pour créer des chefs d’œuvres, tel « Le vieil homme et la mer ».

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

LIRE ET ETRE LU…

Ce dont un écrivain a le plus besoin, c’est d’un lecteur. »

Dany Laferrière

Margaret Papillon est née sous la dictature Duvaliériste.

Gabriel Garcia Marquez vient de décéder à Mexico à l’âge de 87 ans.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Élections ou pas les brigades financières continuent à fouiller dans les magouilles politiques qui pourrissent le pays…

La Martinique va bientôt accueillir pour la première fois de son histoire une femme, au poste de Procureur de la République.

C’était Samedi 25 avril à Fort-de-France, le rassemblement condu

En grève depuis une semaine, les lycéens en classe de 2BTS MHR Management en Hôtellerie-Restauration du Lycée Nord Caraïbe de Bellefontaine ne savent plus à quel saint se vouer, face au lourd silen

Le Galion retire de la vente, de facon immédiate, du sucre venu d'ailleurs pour cause de présence de corps étrangers métalliques. Le Martiniquais découvre à cette occasion que son sucre n’est pas s

Pages

1 2 3 4 5 »